YOU ARE ON INDIAN LAND – Mike Kanentakeron Mitchell

En 1968, les autorités canadiennes imposent un péage aux Mohawks (Kanien’kehá:ka) de la communauté d’Akwesasne qui désirent traverser le pont de Cornwall (Seaweay International Bridge) qui relie le Canada aux États-Unis. Elles imposent aussi des taxes douanières sur les biens rapportés des États-Unis par les Mohawks. Le hic, c’est que le territoire d’Akwesasne s’étend de l’État de New York aux provinces du Québec et de l’Ontario – il est donc  coupé par deux frontières coloniales qui le séparent arbitrairement. Cette imposition de taxes douanières par le Canada constitue une violation de plusieurs traités et accords, dont le Jay Treaty de 1794, qui garantit pour toujours le libre-passage entre le Canada et les États-Unis aux Mohawks.

YouAreOnIndianLand

Les Mohawks décident donc de bloquer l’accès au pont transfrontalier en décembre 1968. Ils et elles signifient ainsi leur intention de ne jamais payer de taxes à la frontière canado-américaine qui sépare leur territoire et réclament le respect du Jay Treaty. Même si la police intervient rapidement pour essayer de déloger les manifestants (avec difficulté), la lutte s’avère au final victorieuse – les habitants et les habitantes d’Akwesasne n’auront pas à payer de frais pour se déplacer sur leur territoire.

Cette lutte est une des premières confrontations « modernes » entre les peuples autochtones et les autorités coloniales en Amérique du Nord. Elle est significative des luttes pour l’espace que mènent les communautés autochtones depuis les années 1970 (par exemple l’occupation d’Alcatraz en 1970 ou la bataille de Wounded Knee en 1973).

AN - Vol2-No1 - 1970
Akwesasne Notes, vol.2, no.1, 1970, page 44

Le cas ira en cour puisque beaucoup de militant.es seront accusé.es de diverses offenses criminelles par la « justice », dont la militante Kahn-Tineta Horn de Kahnawake, connue pour son implication politique depuis plus de 50 ans (à la rédaction d’Akwesasne Notes, dans les activités traditionalistes en collaboration avec Louis Karoniaktajeh Hall, lors de la Crise d’Oka, etc.). Elle est arrêtée lors de l’occupation puis accusée d‘obstruction au travail de la police et de possession d’arme, des charges pour lesquelles elle est finalement acquittée puisqu’elles constituaient une grossière exagération de la réalité.

La contre-attaque juridique de Kahn-Tineta Horn, qui intente une poursuite contre un officier de police qui l’a attaqué durant l’occupation du Seaweay International Bridge est malheureusement rejetée (article ci-dessus).

Un autre procès a lieu sur le fond de l’affaire (sur les taxes que les Mohawks « devraient » payer). Le procès est gagné par les Mohawks d’Akwesasne sur la base du Jay Treaty. Les preuves apportées en cour par les Mohawks pour défendre leur cause feront aussi en sorte de mettre en lumière d’autres traités et accords qui permettaient aux habitants et habitantes d’Akwesasne de circuler librement sur leur territoire – comme un accord de 1933 signé avec la Cornwall-Northern New York Bridge Company, qui incluait le droit de circuler librement sur le pont pour les Mohawks (dans les mêmes termes que ceux du Jay Treaty).

VineDeloria-Khan-Tineta

Nous présentons ici le documentaire You Are On Indian Land (1969) de Mike Kanentakeron Mitchell, réalisateur et militant mohawk, qui relate les évènements de l’occupation. Le film, qui a beaucoup circulé, ainsi que la lutte de 1969 participent à la formation d’une nouvelle vague de militants autochtones dans les années 1970. Le film est notamment projeté durant l’occupation d’Alcatraz en 1970 et plus récemment durant l’occupation de 2009 dénonçant les abus commis par les gardes frontaliers canadiens à l’encontre des Mohawks d’Akwesasne lorsque ceux-ci se déplaçaient sur leur territoire.

Les informations de cet article sont tirées des premières pages du livre God Is Red (Vine Deloria Jr., 1972), du documentaire lui-même et de divers articles en ligne. L’image en tête de l’article est tirée d’Akwesasne Notes, vol.9, no.5, 1977.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s